Divertissement

[VIDEO] Aurélien Vivos, la plus modeste des célébrités de 2023 – Le Petit Bleu d’Agen


Le vainqueur de The Voice est venu à Agen en voisin ce 30 décembre pour dédicacer son disque “De l’ombre à la lumière.”

En anglais, on dirait de lui qu’il est un “Regular Guy”‘, entendez “un type normal”. Mais la langue anglaise, ce n’est pas son truc, lui qui excelle dans la chanson française. En revanche, le profil “type normal” il le revendique absolument Aurélien Vivos, et son passage à la librairie d’Agen ce 30 décembre en a donné la parfaite illustration.

Ils étaient là, les fans, à l’attendre à la librairie Martin-Delbert. Pas de longue file sur le boulevard, pas de flashs crépitant ni de groupies énamourées hurlantes. Non, juste des fans très sympas, attendant sagement que le chanteur arrive, pour une séance de dédicace de son disque “De l’ombre à la lumière”. Un titre bien choisi, résumant son année 2023 : celle de sa sortie de l’anonymat grâce à sa victoire dans l’émission télé The Voice sur TF1.

Bien chez les gens d’ici

L’une de ses fans, une quinquagénaire agenaise, tient deux disques dans sa main, et patiente : Aurélien est en grande discussion, et son tour viendra. “J’ai déjà le disque chez moi, raconte-t-elle, mais l’occasion était trop belle de le retrouver. Je suis allée l’écouter chanter à Moissac déjà. Et je prends deux disques en plus, pour offrir.” Devant, ça discute bien, entre amis, ou plutôt en famille. Les fans, essentiellement des dames, montrent par exemple des photos sur leur téléphone. Et Aurélien de s’écrier devant l’une des images : “Ah mais oui, je la connais bien sûr !” Car les gens sont d’ici, Aurélien vit à Saint-Pierre de Clairac, et tout ce petit monde s’est déjà croisé.

Une autre dame vient en possession de ses deux places, pour assister au concert d’Aurélien au mois de mai au théâtre Ducourneau d’Agen, dans le cadre des Folies vocales : petite signature sur les places, qui deviennent pour le coup “collectors”.

“L’année de mon mariage…”

Ainsi va la vie, pour Aurélien Vivos. Couvert du regard bienveillant de Marion, son épouse et mère de ses enfants, c’est en toute simplicité qu’il a rencontré son public. “C’est ce qui plaît évidemment, reconnaît son épouse. Aurélien c’est l’anti star-system, quelqu’un qui restera toujours abordable.”

Pourtant, que de nouveautés dans cette vie, qu’il veille à ne pas bouleverser. “L’année 2023, c’est The Voice, admet-il, mais c’est aussi et surtout celle de mon mariage à Saint-Pierre de Clairac, le 22 avril. En 2023, j’ai vécu l’aventure télé au jour le jour, et comme je n’avais jusqu’alors jamais rien gagné, je ne faisais pas de plans sur la comète. J’ai enchaîné les émissions, cela se passait de mieux en mieux. J’ai quand même conservé mon travail à Agen sud [NDLR : il était magasinier dans le matériel PVC pour le BTP], mais j’ai arrêté avant la demi-finale. J’ai hésité, car je voulais garder un emploi stable (sic). Mais il fallait quand même que je tente une carrière…”

Tout pour la chanson française

Depuis, Aurélien est célèbre. On le reconnaît, même quand il va chercher une pizza à Castelculier. Le must de la célébrité ! “Je suis pas mal occupé, avec les tournées passées et à venir, ou le travail sur le prochain album qui sortira en mai-juin 2024. J’ai fait de très belles rencontres grâce à l’émission, et encore après, mais je reste du Sud-Ouest. Très casanier. Je quitte la maison trois ou quatre jours par semaine, mais pas plus. Mon épouse, mes enfants, je ne peux pas m’en passer.”

Depuis, la famille s’est un peu agrandie avec ces fans en quête de belle âme et de belle voix. Aurélien Vivos est leur enfant, ou plutôt l’enfant du pays, voire l’enfant chéri de la chanson française. D’ailleurs, “moi je ne chanterai jamais en anglais, ce serait irrespectueux pour ce public”, assène-t-il. Car Aurélien, monsieur-tout-le-monde, cordes vibrantes, garde aussi son pays au cœur.



Source link

Hugo Dupuis

Dans un monde peint de nuances d'encre et d'imagination, je suis Hugo Dupuis, un Spécialiste du Blogging, en équilibre à la croisée de l'exploration et de l'expression. Avec les salles de l'Institut Catholique de Toulouse comme ma creuset créatif, j'ai forgé un chemin où les mots deviennent des fenêtres ouvertes sur des contrées indomptées. Du plateau géopolitique à la délicate tapisserie de la nature, de l'arène rugissante aux couloirs secrets du divertissement, mon clavier danse au rythme des histoires en attente d'être racontées. La transparence est mon étoile guide, illuminant chaque récit de la brillance de l'authenticité. Alors, entrez dans ce royaume d'encre et d'idées, alors que nous nous embarquons ensemble dans un voyage à travers le labyrinthe de la politique mondiale, la symphonie de l'environnement, le frisson du sport et l'énigme du showbiz.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button